English Français Spanish  


                

Nurofentabs 200mg à l'Ibuprofène, boite de 12 Comprimés Orodispersibles

Traitement symptomatique des douleurs légères à modérées telles que maux de tête, douleurs dentaires, règles douloureuses et fièvre.
RESERVE A L'ADULTE ET A L'ENFANT DE PLUS DE 12 ANS.
Adultes et enfants de plus de 12 ans: la dose initiale est de 1 à 2 comprimés, puis, si nécessaire, 1 ou 2 comprimés toutes les 4 à 6 heures.
Ne pas dépasser 6 comprimés par 24 heures.
Attention, selon la législation française la quantité maximale par commande de ce médicament sans ordonnance est de 2 boites. En savoir plus
Attention : Ceci est un médicament




    

En stock

Prix : 4,60 €

Nurofentabs 200mg à l'ibuprofène, boite de 12 Comprimés Orodispersibles pharmacie en ligne

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

  • Nurofentabs 200mg à l'ibuprofène, boite de 12 Comprimés Orodispersibles pharmacie en ligne

Info achat Nurofentabs 200mg à l'Ibuprofène, boite de 12 Comprimés Orodispersibles

Attention : Ceci est un médicament. Avant toute utilisation, lire attentivement la notice. En cas de doute, n'hésitez pas à contacter votre pharmacien.

Voir le résumé des caractéristiques du produit (RCP)      pdf Version PDF
Voir la notice d'utilisation du médicament      pdf Version PDF

1. DENOMINATION DU MEDICAMENT


NUROFENTABS 200 mg, comprimé orodispersible

2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE


Ibuprofène............................................................. 200,00 mg
Pour un comprimé.
Pour la liste complète des excipients, voir rubrique 6.1.

3. FORME PHARMACEUTIQUE


Comprimé orodispersible.
Comprimé rond blanc à blanc cassé.

4. DONNEES CLINIQUES



4.1. Indications thérapeutiques
Traitement symptomatique des douleurs légères à modérées telles que maux de tête, douleurs dentaires et règles douloureuses.
Fièvre.

4.2. Posologie et mode d'administration
Mode d'administration
Voie orale.
Placer un comprimé sur la langue pour qu'il fonde et avaler. Il n'est pas nécessaire de boire de l'eau.
Posologie
RESERVE A L'ADULTE ET A L'ENFANT DE PLUS DE 12 ANS.
Adultes et enfants de plus de 12 ans: la dose initiale est de 1 à 2 comprimés, puis, si nécessaire, 1 ou 2 comprimés toutes les 4 à 6 heures.
Ne pas dépasser 6 comprimés par 24 heures.
Sujets âgés: aucune modification posologique particulière n'est nécessaire.
Il est recommandé aux patients ayant une fragilité gastrique de prendre NUROTABS avec de la nourriture.
En cas de traitement de courte durée, si les symptômes persistent ou s'aggravent, il faut conseiller au patient de consulter son médecin.

4.3. Contre-indications
· Hypersensibilité connue à l'ibuprofène ou à tout autre constituant du médicament.
· Antécédents de bronchospasme, d'asthme, de rhinite ou d'urticaire associés à la prise d'aspirine ou d'autres anti-inflammatoires non stéroïdiens.
· Antécédents ou présence d'ulcère gastro-intestinal ou présence d'hémorragie gastro-intestinale.
· Insuffisance hépatique sévère.
· Insuffisance rénale sévère.
· Insuffisance cardiaque sévère non contrôlée.
· Dernier trimestre de la grossesse (voir rubrique 4.6).

4.4. Mises en garde spéciales et précautions d'emploi
La prudence est recommandée chez les patients présentant:
· un lupus érythémateux disséminé ou une connectivite (voir rubrique 4.8),
· des troubles gastro-intestinaux et des entéropathies inflammatoires chroniques (rectocolite hémorragique, maladie de Crohn),
· une hypertension et/ou insuffisance cardiaque,
· une insuffisance rénale,
· une insuffisance hépatique.
Un bronchospasme peut se déclencher chez les patients souffrant ou ayant des antécédents d'asthme ou d'allergie.
Le risque de survenue d'effets indésirables est augmenté chez les personnes âgées.
Les effets indésirables peuvent être réduits en utilisant la plus faible dose efficace pendant la période la plus courte possible.
En cas de traitement prolongé par un antalgique à fortes doses, des céphalées peuvent survenir, qu'il ne faut pas traiter avec des doses plus élevées.
L'utilisation régulière d'antalgiques, en particulier l'association d'antalgiques, peut conduire à des lésions rénales persistantes avec une risque d'insuffisance rénale (néphropathie antalgique).
La prudence est recommandée chez les patients en cas de phénylcétonurie ou en cas d'intolérance à la phénylalanine. Ce médicament contient de l'aspartam, source de phénylalanine. Chaque comprimé orodispersible contient l'équivalent de 14 mg de phénylalanine.

4.5. Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions
L'ibuprofène (comme les autres AINS) doit être utilisé avec prudence quand il est associé avec:
+ L'aspirine ou d'autres AINS et les glucocorticoïdes
Ces substances peuvent augmenter le risque d'effets indésirables gastro-intestinaux;
+ Les antihypertenseurs et diurétiques
Car les AINS peuvent diminuer les effets de ces médicaments;
+ Les anticoagulants
Il existe une suspicion de majoration des effets des anticoagulants oraux;
+ Le lithium
La lithémie peut être augmentée;
+ Le méthotrexate
Les taux plasmatiques du méthotrexate peuvent être augmentés.
+ La zidovudine
Il existe un risque accru d'hémarthrose et d'hématomes chez les patients hémophiles atteints du VIH recevant un traitement simultané par la zidovudine et l'ibuprofène.

4.6. Grossesse et allaitement
Grossesse
Il n'y a pas de donnée suffisante concernant la sécurité d'emploi de l'ibuprofène dans l'espèce humaine durant la grossesse. Les conséquences de l'inhibition de la synthèse des prostaglandines n'étant pas entièrement connues, il est recommandé de ne pas utiliser l'ibuprofène pendant les six premiers mois de la grossesse.
Ce médicament est contre-indiqué au cours du dernier trimestre de la grossesse. Par son mode d'action, il peut provoquer une inhibition des contractions utérines, une fermeture prématurée du canal artériel, une hypertension artérielle pulmonaire néonatale, une augmentation du risque hémorragique chez la mère et l'enfant et une augmentation du risque de formation d'œdèmes chez la mère.
Allaitement
L'ibuprofène et ses métabolites peuvent passer, à très faibles concentrations, dans le lait maternel (0.0008% de la dose maternelle). Aucun effet nocif n'est connu chez l'enfant, il n'est donc pas nécessaire d'interrompre l'allaitement en cas de traitement de courte durée à la dose recommandée pour des douleurs légères à modérées et/ou de la fièvre.

4.7. Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines
Pour une utilisation de courte durée de NUROFENTABS 200 mg, comprimé orodispersible aucune précaution n'est nécessaire.

4.8. Effets indésirables
La liste d'effets indésirables figurant ci-dessous concerne les effets observés au cours d'un traitement de courte durée par l'ibuprofène de douleurs légères à modérées et de la fièvre. Dans d'autres indications ou en cas de traitement longue durée, d'autres effets indésirables peuvent se manifester.
Tractus gastro-intestinal
Occasionnellement: troubles digestifs tels que dyspepsie, douleurs abdominales et nausées.
Rarement: diarrhée, ballonnement abdominal, constipation et vomissement.
Très rarement: ulcères gastro-intestinaux, parfois accompagnés de saignements et perforations peuvent survenir.
Système nerveux
Occasionnellement: maux de tête.
Reins
Très rarement: diminution de l'excrétion de l'urée et formation d'œdèmes. Une insuffisance rénale aiguë peut aussi apparaître. Des nécroses papillaires surtout en cas d'utilisation au long cours ainsi qu'une augmentation du taux sérique d'urée ont été rapportées.
Foie
Très rarement: troubles hépatiques, surtout en cas de traitement prolongé.
Sang
Très rarement: troubles de l'hématopoïèse (anémie, leucopénie, thrombocytopénie, pancytopénie, agranulocytose). Les premiers signes sont: fièvre, mal de gorge, ulcérations buccales superficielles, symptômes grippaux, fatigue intense, épistaxis et hémorragies cutanées.
Peau
Très rarement: peuvent survenir des formes sévères de réactions cutanées comme un érythème polymorphe.
Système immunitaire
Très rarement: chez les patients atteints de maladies auto - immunes (lupus érythémateux disséminé, connectivites), des cas isolés de symptômes de méningite aseptique tels que raideur de la nuque, céphalées, nausées, vomissements, fièvre ou troubles de l'orientation ont été observés, en cas de traitement par l'ibuprofène.
Réactions d'hypersensibilité
Occasionnellement: réactions d'hypersensibilité avec urticaire et prurit.
Très rarement:
· Réactions d'hypersensibilité graves. Les symptômes peuvent être: œdème de la face, de la langue et du larynx, dyspnée, tachycardie, hypotension et choc anaphylactique.
· Exacerbation de l'asthme.

4.9. Surdosage
a) Symptômes de surdosage
Les symptômes de surdosage peuvent comporter: nausées, vomissement, douleurs abdominales, céphalées, vertiges, somnolence, nystagmus, troubles de la vue, acouphènes et, rarement, hypotension, acidose métabolique, insuffisance rénale et perte de connaissance.
b) Traitement à appliquer en cas de surdosage
Il n'existe pas d'antidote spécifique.
Les symptômes cliniques n'étant pas toujours bien corrélés avec les doses ingérées, un traitement symptomatique sera mis en œuvre en cas de besoin avec si nécessaire, recours à des soins intensifs. Dans l'heure qui suit l'ingestion, on pourra procéder à l'administration de charbon actif ou, si la dose ingérée est importante, à un lavage gastrique suivi de l'administration de charbon actif après évaluation du rapport bénéfice risque de l'intervention. Un centre antipoison pourra être contacté pour toute information médicale.

5. PROPRIETES PHARMACOLOGIQUES



5.1. Propriétés pharmacodynamiques
Classe pharmacothérapeutique: ANTIINFLAMMATOIRES, ANTIRHUMATISMAUX, NON STEROIDIENS, Code ATC: M01AE01.
L'ibuprofène est un anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS) qui a démontré son efficacité par inhibition de la synthèse des prostaglandines dans les modèles standards d'inflammation expérimentale chez l'animal. Chez l'homme, l'ibuprofène réduit la douleur inflammatoire, les œdèmes et la fièvre. De plus, l'ibuprofène inhibe de manière réversible l'agrégation des plaquettes.
L'efficacité clinique de l'ibuprofène a été démontrée sur les douleurs telles que céphalées, douleurs dentaires, douleurs menstruelles et sur la fièvre; ainsi que chez les patients atteints de douleur et fièvre au cours des états grippaux ou dans les modèles de douleurs telles que maux de gorge, douleurs musculaires ou lésions des tissus mous, et mal de dos.

5.2. Propriétés pharmacocinétiques
NUROFENTABS 200 mg, comprimé orodispersible est constitué de granules d'ibuprofène au goût masqué incorporées dans des comprimés. Quand le comprimé est placé sur la langue il se dissout rapidement pour libérer les granules d'ibuprofène. Les granules d'ibuprofène peuvent être avalés sans eau.
Quand NUROFENTABS 200 mg, comprimé orodispersible atteint l'estomac, les granules d'ibuprofène se dissolvent rapidement dans le liquide gastrique libérant l'ibuprofène principalement sous sa forme acide non ionisée; qui est la seule forme absorbée à travers la muqueuse gastrique dans le plasma.
L'ibuprofène est bien absorbé dans le tractus gastro-intestinal, il se lie en grande partie aux protéines plasmatiques et diffuse dans le liquide synovial.
La concentration maximale plasmatique de NUROFENTABS 200 mg, comprimé orodispersible est atteinte 1,88 heures après l'administration. En cas de prise pendant les repas, la concentration plasmatique maximale peut être retardée.
L'ibuprofène est métabolisé dans le foie en deux métabolites principaux avec une excrétion principalement rénale. Ces métabolites sont éliminés soit tels quels, soit en majeure partie sous forme conjuguée, en même temps qu'une quantité négligeable d'ibuprofène inchangé. L'excrétion rénale est à la fois rapide et totale.
La demi-vie d'élimination est de 2 heures environ.
Aucune modification significative du profil pharmacocinétique n'est observée chez les personnes âgées.

5.3. Données de sécurité préclinique
La toxicité de l'ibuprofène observée dans les expérimentations chez l'animal consistait en des lésions et des ulcérations du tractus gastro-intestinal. L'ibuprofène n'a manifesté aucun potentiel mutagène in vitro, ni aucun effet carcinogène chez le rat et la souris. Des études expérimentales ont démontré que l'ibuprofène passe la barrière placentaire, mais il n'existe aucune preuve d'effet tératogène.

6. DONNEES PHARMACEUTIQUES



6.1. Liste des excipients
Ethylcellulose, silice précipitée hydratée, hypromellose, mannitol, aspartam, croscarmellose sodique, stéarate de magnésium, arôme menthe 32B073 (heptanol, limonène, menthone, isomenthone, menthol, acétate de menthyle, maltodextrine, gomme arabique, sorbitol).

6.2. Incompatibilités
Sans objet.

6.3. Durée de conservation
3 ans.

6.4. Précautions particulières de conservation
A conserver à une température ne dépassant pas 25ºC.

6.5. Nature et contenu de l'emballage extérieur
Plaquette thermoformée en PVC/Aluminium/Polyamide.
Boîtes de 4, 6, 10, 12, 18, 20, 24, 30, 36, 40 et 48 comprimés.
Toutes les tailles de conditionnement peuvent ne pas être commercialisées.

6.6. Précautions particulières d’élimination et de manipulation
Pas d'exigences particulières.

7. TITULAIRE DE L’AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE


RECKITT BENCKISER HEALTHCARE FRANCE
15, rue Ampère
91748 Massy Cedex

8. NUMERO(S) D’AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE


· 360 528-7: 4 comprimés sous plaquettes thermoformées (PVC/Aluminium/Polyamide).
· 360 529-3: 6 comprimés sous plaquettes thermoformées (PVC/Aluminium/Polyamide).
· 360 132-6: 10 comprimés sous plaquettes thermoformées (PVC/Aluminium/Polyamide).
· 360 530-1: 12 comprimés sous plaquettes thermoformées (PVC/Aluminium/Polyamide).
· 362 015-7: 18 comprimés sous plaquettes thermoformées (PVC/Aluminium/Polyamide).
· 360 133-2: 20 comprimés sous plaquettes thermoformées (PVC/Aluminium/Polyamide).
· 360 531-8: 24 comprimés sous plaquettes thermoformées (PVC/Aluminium/Polyamide).
· 360 532-4: 30 comprimés sous plaquettes thermoformées (PVC/Aluminium/Polyamide).

9. DATE DE PREMIERE AUTORISATION/DE RENOUVELLEMENT DE L’AUTORISATION


[à compléter par le titulaire]

10. DATE DE MISE A JOUR DU TEXTE


[à compléter par le titulaire]

11. DOSIMETRIE


Sans objet.

12. INSTRUCTIONS POUR LA PREPARATION DES RADIOPHARMACEUTIQUES


Sans objet.
CONDITIONS DE PRESCRIPTION ET DE DELIVRANCE
Médicament non soumis à prescription médicale.

Si vos symptômes persistent, consultez votre médecin.


Dernière mise à jour le 03/03/2015 à 10:25
Informations complémentaires
Marque Reckit Benckiser
Symptôme Douleur Fièvre, Douleurs dentaires, Règles douloureuses, Rhume
Pour qui A partir de 12 ans
Forme Comprimé
Femme enceinte Non
Pour diabétique Oui
Homéopathie Non
Code acl 3605301
EAN 3400936053014

Mots clés du produit

Utilisez un espace pour separer les mots clés. Utilisez l'apostrophe (') pour rédiger une phrase.

 

Merci de patienter...


L'article {{var product.name}} a été ajouté au panier

Continuer vos achats